Accueil / Au fil des jours / Visite de l’Assemblée Nationale

Visite de l’Assemblée Nationale

17 février 2014

Dans le cadre de l’enseignement de l’Education Civique Juridique et Sociale, les élèves de seconde de Mme Touati, ont visité l’Assemblée Nationale le 27 janvier dernier sur invitation de M. Jean-Christophe Lagarde, maire de Drancy et député de la 5ème circonscription de Seine-Saint-Denis (Bobigny-Drancy).

"Nous avons tout d’abord visité la Galerie des fêtes qui possède 5 lustres de cristal magnifiques, elle relie le Palais Bourbon à l’Hôtel de Lassay, résidence du Président de l’Assemblée, M. Claude Bartelone.

Puis nous avons vu la grande Rotonde, un lieu de croisement entre le Président de l’Assemblée, les députés et les journalistes ; la salle des Pas Perdus qui est une immense salle d’attente pour les journalistes et les députés. C’est par cette salle qu’arrive le Président de l’Assemblée entre une double haie de gardes républicains qui présentent les armes au son des tambours, ce cérémonial symbolise la soumission des forces armées au pouvoir législatif.

Après nous sommes allés dans la salle des quatre colonnes qui est le lieu de passage entre l’hémicycle et les bureaux des députés, c’est également le principal lieu d’interview des députés.
Nous avons ensuite pu accéder au périmètre sacré (fermé au public les jours de séances) !

A l’extérieur, la cour d’honneur avec une statue en forme de boule de granit qui représente l’universalité des lois, est l’entrée et la sortie principale des députés.

Nous avons ensuite visité le salon Casimir-Perier se trouvant derrière le Perchoir, il correspond à l’entrée pour les ministres. On peut y voir un bas-relief en bronze de 4 tonnes réalisé lors de la commémoration du centenaire de la révolution qui représente une scène du 23 juin 1789 quand Mirabeau a déclaré : "Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n’en sortirons que par la force des baïonnettes". Au plafond, on peut apercevoir une fleur d’acanthe, symbole de l’éternité.

Puis nous avons continué par le salon Delacroix, également appelé ancien salon du roi où Louis-Philippe s’adressait aux députés. Il est réservé aux députés de gauche et c’est par ce salon que ces mêmes députés accèdent à l’hémicycle en entrant par la porte se trouvant à la gauche du président sur le Perchoir. On peut y voir des peintures de Delacroix : des personnages représentent les grands fleuves et mers français.

Nous avons eu la chance d’accéder à l’hémicycle qui est le lieu des débats entre les 577 députés. Les votes des lois peuvent se faire soit à mains levées, soit avec des boitiers prévus à cet effet (vote secret). Le public se trouve dans les tribunes en hauteur, et le côté gauche des tribunes est réservé aux journalistes. Le Président siège au perchoir.

En sortant de l’hémicycle, nous nous sommes dirigés vers la salle réservée aux députés de droite, qui est le pendant de celle des députés de gauche, mais sans les peintures de Delacroix avec seulement des peintures en trompe-l’œil au plafond.

Nous sommes ensuite arrivés dans la salle des conférences, qui est une ancienne salle à manger réservée aux députés. C’est là que se trouve le dernier symbole de la monarchie de tout le Palais Bourbon, une couronne !

Nous avons fini notre visite par la plus magnifique pièce du palais Bourbon, la bibliothèque, qui rassemble plus de 800 000 ouvrages reliés en cuir, et dont le plafond a été peint par Delacroix en 9 ans."

Klaudia, Judith, Sarah et Chérine - 2nde 2

info portfolio