Accueil / Au fil des jours / Une histoire de ces Français venus d’ailleurs

Une histoire de ces Français venus d’ailleurs

Par Véronique Veillon, le 31 octobre 2017

Nous sommes en vacances, mais c’est avec le sourire que nous envisageons cette sortie scolaire : dans le Musée de l’Immigration, nous ne savons pas exactement à quoi nous attendre, mais nous pensons que nous allons sûrement trouver l’histoire de nos familles.

Dans les vitrines, les objets inertes semblent devenir vivants quand nous écoutons leur histoire. Cette valise usée contenant quelques affaires, c’est tout ce que son propriétaire a emporté avec lui. Il a laissé son pays qu’il aimait tant, poussé par l’espoir d’une vie meilleure.

Au plafond, des objets de toutes sortes sont suspendus. Chacun est un souvenir du pays, que quelqu’un a emporté en migrant, pour ne pas être trop dépaysé. Aux murs, des photos ont « capturé » des instants du voyage ou témoignent des conditions de vie une fois en France.
Des vidéos montrent des danses traditionnelles, ou encore la difficile communication entre une petite-fille qui parle anglais mais pas arabe, et sa grand-mère qui parle arabe… mais pas anglais !

Il y a eu de nombreuses vagues d’immigration au XXe siècle : des Italiens, des Russes, des Belges, des Espagnols, des Algériens... Tant de personnes qui ont tout quitté… Nous imaginons facilement leur vie : nous connaissons toutes quelqu’un qui est passé par là. Ces familles qui ont quitté leur pays ont laissé là-bas une grande partie de leur histoire. En venant en France, elles ont commencé à former l’histoire de la France, la nôtre.

En quittant le musée, nous nous promettons de ne jamais oublier ces personnes qui ont fait notre histoire.
La sortie se conclut par un déjeuner dans un parc au bord d’un lac, sous le regard gourmand des corbeaux et cygnes.

Des élèves de 1° et V. Point, professeur de Lettres