Accueil / Au fil des jours / Science Ouverte met le feu en 6ème !

Science Ouverte met le feu en 6ème !

Par Véronique Veillon, le 21 mai 2018

Jeudi 17 mai, l’association Science Ouverte est intervenue dans les 3 classes de 6ème pour présenter leurs activités et proposer des expériences aux élèves.

L’association Science Ouverte se fixe comme objectif d’ouvrir les jeunes aux sciences et les sciences aux jeunes. Elle s’attache à créer en Seine-Saint-Denis (Espace Avenir et Château de Ladoucette Drancy) une structure visible et efficace, capable de susciter des vocations scientifiques et d’aider les jeunes qui s’engagent dans cette voie.
L’association a pour objectif d’ouvrir l’activité scientifique par des pratiques où chacun puisse faire de la science, et qui donnent à chacun envie d’en faire. Pour cela, elle organise des ateliers et activités scientifiques pendant l’année et les vacances scolaires qui mettent directement les jeunes au contact de la science vivante. L’association propose également des tutorats et du soutien scolaire pour encourager ces jeunes à poursuivre des études scientifiques.
A vos inscriptions sur leur site pour les vacances et l’année scolaire 2018-2019 !

Après cette présentation, les élèves ont participé à diverses expériences autour du Feu.
Comment faire du feu ?
Les réponses fusent dans la salle de classe : il faut du bois, du papier, des silex, de l’oxygène, des frottements, souffler …
Au fil des années, depuis la découverte du feu il y a plus de 400.000 ans par les hommes préhistoriques, la science a permis de faire évoluer les techniques mais les élèves en ont déduit qu’il faut toujours : un combustible, de l’énergie et un comburant.

Place aux expériences, tous les doigts se lèvent pour aller verser de la poudre de métaux sur le bec bunsen puis différents sels sur les étincelles.

  • Découverte : La couleur des flammes diffère en fonction des métaux et sels versés
  • Question : Pourquoi les flammes ont-elles différentes couleurs ?
  • Explication : Parce qu’elles sont caractéristiques des substances qui brûlent et de la façon dont elles se consument. Si les gaz incandescents sont riches en particules carbonées, leur couleur sera jaune et brillante, comme celle d’une bougie. S’il y a peu de particules solides, la flamme sera quasi incolore, comme celle de l’alcool.
    La couleur peut être aussi une indication de la température des flammes. Les élèves ont découvert que plus la température est élevée, plus la couleur de la flamme est froide. On a les flammes blanches (comme celles du magnésium) les plus chaudes, puis les bleues (environ 3 000°), enfin les jaunes et les rouges, les plus froides (environ 1 500°).
    Les élèves ont ensuite projeté différentes substances sur la flamme pour en changer la couleur : La présence de sodium donnera une couleur jaune aux flammes, le calcium une couleur orangé-rouge, le cuivre et le zinc produiront du bleu, le baryum du vert.
    Et voilà l’explication des flammes colorées que l’on retrouve dans les couleurs des feux d’artifice !

Un immense merci à Anaëlle et Julien de Science Ouverte pour leurs présentations et ces expériences qui ont enchanté les élèves de 6ème et leur ont permis de comprendre des phénomènes chimiques et scientifiques en s’amusant !

Mme Veillon, responsable d’éducation 6ème et 5ème