Accueil / Au fil des jours / Quand l’art s’invite à l’Ecole

Quand l’art s’invite à l’Ecole

15 mai 2013

Du samedi 6 avril au jeudi 18 avril, nous avons accueilli dans les locaux de l’établissement, l’exposition itinérante « Fra Angelico », organisée par l’association Ars Latina qui a pour but de lancer le « musée à l’école » dans les établissements catholiques de France.

Midi. Je me dirige vers la cour quand un groupe d’élèves de 5ème verte, visiblement très excitées, fait cercle autour de moi :
« Madame, est-ce qu’on pourra voir l’exposition Fra Angelico avec vous ?
- Oh oui ! S’il vous plaît ! Il y a beaucoup de phrases en latin, on aimerait bien comprendre ce qui est écrit !
- Mais vous l’avez déjà vue dans d’autres matières ?
- Oui, en Arts plastiques, en musique, en échanges…
- Et vous n’êtes pas lassées ?
- Oh ! Non, pas du tout, c’est super ! »

L’enthousiasme des élèves me gagne : j’avais moi-même été conquise par la force et la beauté de ces reproductions aux couleurs si vives, aux contours si nets, profondément émue par l’expressivité de ces images qui donnent vie aux récits des évangiles. Mais Je ne voulais rien imposer de plus aux élèves …
Alors, quand les 5ème bleues ont montré le même appétit pour refaire cette promenade artistique, je n’ai pas hésité et nous avons effectué ensemble, classe par classe, le parcours de la phrase à l’image, pour retrouver le sens des mots, déchiffrer les symboles et…partager !

Voici quelques réflexions recueillies après cette belle expérience :
« J’ai beaucoup aimé cette exposition ! Elle était très intéressante et surtout, nous avons pu la voir dans plusieurs matières différentes ! » notent, de concert, Farrah, Iliana et Emeline. Houda et Imane ajoutent qu’elles ont appris beaucoup de choses.
« Cette exposition m’a permis d’acquérir des bases d’histoire, de l’histoire de Jésus en particulier. Si elle était à refaire, je la referai volontiers ! Le seul inconvénient, c’est que ça a été trop court ! » s’exclame Tiffany ! Avis partagé par Maeva, qui remarque qu’ « une exposition, on n’en voit pas tous les jours dans un collège ! S’il pouvait y en avoir une autre, ce serait super ! » Et Emma d’ajouter : « S’il y avait une exposition un peu comme celle-là, ça serait bien d’en refaire une ! »
Sharani, quant à elle, a été particulièrement sensible aux couleurs des tableaux : « Fra Angelico a très bien représenté la vie de Jésus en images », conclue-t-elle.

Enfin, certains tableaux ont durablement marqué les élèves. Pour Anogini, c’est la représentation de la naissance de Jésus et pour Assia et plusieurs de ses camarades, c’est celui du « massacre des innocents » tableau saisissant de réalisme où des mères éplorées tentent de sauver leurs tout petits de la mort, sous le regard indifférent du roi Hérode, adossé à une balustrade.

Quand l’art s’invite au collège, chacun peut découvrir la complémentarité des matières, aiguiser son regard, élargir son désir …

A. de Bayser, professeur de Lettres