Accueil / Au fil des jours / Mathématiques et Bridge en 5ème

Mathématiques et Bridge en 5ème

Par Véronique Veillon, le 9 mai 2018

Cette semaine « des Mathématiques et du Bridge » est née suite à une journée de formation donnée par M. Michel Gouy, inspecteur de mathématiques, passionné, passionnant et convaincu des liens forts entre le bridge et les mathématiques.

Au premier jour de cette semaine du 9 au 13 avril, l’accent a été mis sur le jeu. Les premières heures de la journée ont été consacrées à la découverte des cartes, à leur manipulation, rangement dans la main par couleur et bien sûr au jeu, avec comme seule consigne de toujours « fournir » la couleur demandée, sinon se défausser.

Le vocabulaire n’a pas été facile à « digérer », la plupart des élèves n’ayant jamais joué aux cartes… Mais dès la troisième heure, dès la mise en place du « mort », les séances se sont déroulées de mieux en mieux. Les jeux fléchés (toutes les tables jouant en même temps la même partie), ainsi que la vidéo-projection des donnes à la fin du jeu, ont permis le bon déroulement des explications et des jeux. Nous avons suivi le manuel « Les espoirs du Bridge » et ainsi progressé au fil des séances tout au long de la semaine.

Parallèlement au jeu du Bridge, en s’inspirant largement du livre de Michel Gouy (« Les mathématiques du bridge » aux Editions POLE) la semaine s’est décomposée sur des fiches que les élèves remplissaient au fur et à mesure de l’avancée du jeu. Ces fiches comportaient des activités comme du calcul mental, mettaient en place des raisonnements et des stratégies (déterminer le nombre total de points dans une main, trouver les cartes manquantes donc imaginer les cartes possédées par les adversaires, impossibilité d’avoir par exemple deux As de Pique !...) Le vocabulaire « au plus », « moins de »…, qui prépare bien la notion de statistiques d’abord, puis de probabilités, y a été également abordé. Puis, en suivant divers programmes de constructions, les élèves ont pu tracer de façon précise un cœur, un trèfle, ou un pique. Elles ont enfin travaillé sur la symétrie des cartes, retrouver celles qui présentaient soit un axe, soit un centre de symétrie.

Dans les autres matières qui nous ont secondées pendant cette semaine, les cours de français ont pu mettre en place des exercices de logique, en histoire, les élèves ont créé une frise chronologique sur quelques mathématiciens ou les ont placés sur une planisphère géante ; en EPS, les filles ont comptabilisé leurs points (nombres relatifs) lors d’un volley. Elles ont été surprises de faire des mathématiques pendant le cours de musique mais ont unanimement adoré l’activité.

Le vendredi a été consacré à un tournoi et à une animation proposée par l’association « Science ouverte » de Drancy : les élèves ont été très fières de construire des polyèdres bien plus grands qu’elles. Elles ont également apprécié le tournoi, le fait que les équipes Est-Ouest changent de tables et affrontent les équipes Nord-Sud des autres classes.

Un grand merci à toutes les élèves pour leur investissement, pour les beaux décors préparés avec enthousiasme, ainsi qu’aux différents professeurs et responsables pour leur soutien.

Mme LE FUR, professeur de Mathématiques en 5B

Rédaction d’une élève de 5V

" Cher grand-père,

La semaine dernière, c’était la semaine des mathématiques.
Je vais t’expliquer ce que l’apprentissage du bridge m’a apporté, ce que j’ai apprécié, ce qui m’a le moins plu et pourquoi.

Tout d’abord, le bridge est un jeu où il faut beaucoup calculer. Il demande aussi d’avoir la meilleure stratégie et pour cela il faut une très grande concentration. De plus, ce n’est pas un jeu individuel, il faut être à l’écoute de son partenaire en interprétant parfois ses cartes, pour savoir, par exemple, s’il faut rester dans la même couleur.
Ce jeu est bien plus compliqué que la bataille !
J’ai beaucoup aimé jouer avec ma partenaire Soha, parce qu’elle jouait bien et en plus, parce qu’elle ne s’énervait pas quand nous perdions.
A la fin de la semaine, nous avons fait un tournoi, avec 90 participantes, c’était le plus grand tournoi du collège !
Nous devions également remplir des fiches, pour apprendre le vocabulaire ou des fiches de logique mathématiques, c’était une activité moins amusante que le jeu lui même. Nous faisions donc les fiches le plus rapidement possible afin de mettre aux plus vite nos connaissances en pratique.
Notre professeur de mathématiques a été plus patiente que papa lorsqu’il avait essayé de m’apprendre à jouer !
En histoire nous avons fait une grande carte avec les noms de plusieurs mathématiciens du monde ainsi que leurs découvertes. Le rendu est magnifique.

Pour l’instant, cette semaine a été la plus formidable de toute l’année. Si tu veux, pendant les vacances je t’apprendrai à jouer au bridge, tu verras c’est très intéressant."
Anna, 5V

info portfolio