Accueil / Au fil des jours / Les jeunes et le développement durable : un défi pour l’éducation

Les jeunes et le développement durable : un défi pour l’éducation

Par Véronique Veillon, le 6 janvier 2016

Le 14 novembre, 19 jeunes du monde entier ont présenté leurs recommandations pour le développement durable devant l’académie pontificale des sciences qui organisait une conférence internationale intitulée « Les jeunes et le développement durable : un défi pour l’éducation ». Deux élèves de Seconde de Charles-Péguy, ont participé à cet événement.

Le travail préparatoire était important : il s’agissait d’abord de s’informer pour comprendre les causes profondes du dérèglement climatique. La lecture de l’Encyclique Laudato si’ du Pape François, et parti-culièrement du chapitre VI « éducation et spiritualité écologique » aidait à réfléchir. Comment agir face aux formidables transformations du monde ? Comment inventer un vrai chemin de solidarité planétaire, loin des injustices, des inégalités et des déséquilibres écologiques de notre modèle de développement, en s’appuyant sur la dimension spirituelle de l’être humain à laquelle fait appel Laudato si’ ? La veille du colloque, les jeunes se sont retrouvés en équipes pour poursuivre le travail, répéter, se questionner, trouver des alternatives, imaginer des solutions concrètes.

L’assemblée des grands scientifiques s’est mise à l’écoute de ces jeunes d’origines si diverses, Allemagne, Népal, Syrie, France, Italie, Ukraine... Moment émouvant d’attention et d’admiration devant leur travail, leurs convictions exprimées en anglais avec aisance et naturel et leur sens des responsabilités.

Chacun est reparti chez soi transformé par ces rencontres et avec une certitude : il faut agir individuellement et collectivement, s’engager et se mobiliser à tous les niveaux, en classe, en famille, dans nos cités, nos lieux de vie, nos réseaux.

La participation de Charles-Péguy à ce colloque de l’académie pontificale des sciences et la 21e Conférence sur le climat -COP21- qui s’est tenue au Bourget en décembre, nous engagent : que faisons-nous ? Comment nous mobilisons-nous ? « We have to act now ! »

C. Nicolle-S.F.X.