Accueil / Au fil des jours / Être en Troisième et se préparer au lycée

Être en Troisième et se préparer au lycée

Par Véronique Veillon, le 25 janvier 2018

L’objectif de l’année de Troisième n’est pas de réaliser une course de vitesse, mais un parcours d’orientation. A Charles-Péguy, nous accompagnons les élèves pour les aider à identifier les différentes étapes qui les mèneront au choix final.

Dans ce parcours, les élèves ne sont pas seules : leur famille, l’ensemble de l’équipe éducative du collège sont partenaires de chacune tout au long de l’année. Comme le disait Madeleine Daniélou : « Nos enfants auront sans cesse à choisir…, formons des esprits capables de discerner ».
Avec bienveillance et exigence, nous les soutenons afin de créer une relation de confiance « gagnant - gagnant »
Le programme Ari@ne de l’ESSEC va nous permettre de travailler tous ensemble et d’élargir nos points de vue en suivant quatre grands axes :
Collectif - Communication - Confiance – Curiosité

Le collectif dans une équipe qui gagne, c’est l’accompagnement, l’engagement et le service aux autres. C’est une forme d’entraide qui bénéficie à celui qui reçoit, mais aussi à celui qui donne, en renforçant les connaissances de l’un et l’assurance de l’autre.
Le collectif, c’est aussi, dans les temps de travail personnel en autonomie, respecter les règles qui permettent la concentration de toutes, être par sa persévérance un exemple pour les autres, et vivre ces temps d’étude comme des espaces de liberté et de quiétude offerts à chacune.

Car les professeurs qui accompagnent n’ont qu’une ambition, pousser le plus loin possible les capacités et accompagner les jeunes sur le chemin de leur choix.
Tout au long du parcours Ari@ne qui prépare l’entrée au lycée, les jeunes devront apprendre à communiquer, demander de l’aide aux bonnes personnes, savoir adapter leur langage et leur attitude pour entrer en dialogue face à des interlocuteurs différents.

La confiance se lit dans l’éducation au temps, le temps de la réflexion, le temps de l’apprentissage, le temps de la progression que Charles-Péguy propose aux élèves.
Un espace de silence, loin de tout réseau, est favorisé pour développer l’intériorité, se recentrer sur l’essentiel. La réflexion permet de prendre conscience des talents, des forces et des faiblesses. Il faut admettre son droit à l’erreur car l’erreur n’est pas un échec. Il faut capitaliser sur les réussites et apprendre des erreurs commises, pour gagner en confiance.
Car la confiance se construit à travers les petits moments de grâce qui jalonnent la vie et permettent d’avancer plus loin. La confiance, c’est un état d’esprit qu’il faut en permanence développer et fortifier. Nous ne connaissons pas encore les opportunités qui seront offertes aux jeunes demain, mais nous pouvons les aider à trouver les moyens qui leur permettront de faire de meilleurs choix pour l’avenir.

Il faut donc être curieux. Les élèves sont toutes actrices de leur devenir, et dès à présent, il se dessine petit à petit. Nous sommes là pour ouvrir le regard vers des domaines qu’elles ne connaissent pas encore, la curiosité sera une force pour les aider à choisir.

Ensemble, soyons une équipe fière d’avancer pas à pas sur le chemin de l’orientation.

M.S. Mailley – Responsable des 3°