Accueil / Au fil des jours / Découverte de la Prépa Ste Geneviève Versailles

Découverte de la Prépa Ste Geneviève Versailles

Par Véronique Veillon, le 13 février 2018


Grâce à notre participation au tutorat d’Ouverture Sociale pour l’Égalité et la Réussite (OSER) des écoles Centrale et Supélec, certaines élèves de Première S ont pu passer une demi-journée dans le prestigieux lycée Sainte-Geneviève afin de découvrir le monde des classes préparatoires aux grandes écoles le 28 janvier 2018.

Après avoir été accueillies par le directeur des études, M. Jacquemin, qui nous a présenté ce lycée particulier de par sa spécificité à n’accueillir que les classes préparatoires mais également pour la réputation que « Ginette » a concernant son taux de réussite élevé aux concours de grandes écoles d’ingénieur et de commerce ; nous avons pu participer à un TP de Thermodynamique et des Sciences de l’Ingénieur (SI).

M. Jaquemin a tenu à voir plus de filles au TP des Sciences de l’Ingénieur afin de pouvoir nous faire découvrir la matière et nous inciter à nous intéresser au domaine de l’ingénierie dans lequel les femmes se font encore trop rares. Ainsi, la moitié d’entre nous a pu découvrir ces matières qui nous étaient jusque-là inconnues, à travers un TP encadré par des professeurs.

Après le déjeuner offert par l’établissement, chacune d’entre nous a pu assister à un TD de mathématiques dirigé par une professeure de mathématiques, Madame Tête. Bien que ce cours « type prépa » fut quelque peu élevé pour nous, nous avons pu, grâce à l’interaction entre la professeure et les tutorés, démontrer et comprendre des théorèmes et des lois mathématiques que nous ne connaissions pas encore à partir de démonstrations ludiques.

Nous étions très heureuses d’avoir pu découvrir sous un angle nouveau le monde de la prépa, qui semblait être pour nous un lieu stressant et très compétitif. Mais, après avoir vu les étudiants souriants, participé au TP, discuté avec des professeurs et assisté à ce TD, nous sommes toutes rentrées souriantes, rassurées, en gardant un très bon souvenir de ce moment. En effet, cette immersion de quelques heures nous a permis d’aborder les classes préparatoires différemment et de façon plus agréable avec des professeurs à notre écoute qui s’adaptaient à notre niveau. Cela a donc permis pour certaines de confirmer leurs orientations post-bac et pour d’autres de réfléchir à envisager ce chemin à prendre pour leur orientation future.

Siwar M, 1ère S